Aller au contenu
Sprint Running » Tests Chaussure de Running » Test Nike Air Zoom Pegasus 40 : confort supérieur et durabilité dans une formule éprouvée

Test Nike Air Zoom Pegasus 40 : confort supérieur et durabilité dans une formule éprouvée

Notre verdict

La Nike Air Zoom Pegasus 40 est une chaussure de course quotidienne fiable, offrant confort et stabilité, bien qu’elle ne propose pas de grands changements par rapport à son prédécesseur. Si elle brille par sa durabilité, elle manque cependant de retour d’énergie et se révèle plus lourde. La Pegasus 40 se distingue néanmoins par son confort supérieur grâce à une mise à jour de la partie supérieure de la chaussure.


Les plus

Semelle extérieure très résistante
Pas d’augmentation de prix
Conduite stable

Les moins

Augmentation du poids
Usure de la semelle


Notre test vidéo

Dans le monde dynamique des chaussures de running, chaque nouvelle version d’un modèle populaire est attendue avec impatience par les amateurs de course à pied. Aujourd’hui, nous portons notre regard sur l’un des modèles les plus emblématiques du géant de l’équipement sportif, Nike : la Air Zoom Pegasus 40.

Célébrant la 40e version de la série Pegasus, on pourrait s’attendre à une grande fanfare et à des améliorations notables pour marquer cet anniversaire. Cependant, il semble que Nike ait pris une approche plus réservée avec ce modèle. En fait, il s’agit principalement d’une mise à jour du dessus de la Pegasus 39, ce qui rend cette chaussure plus confortable mais aussi légèrement plus lourde.

Cela pourrait sembler décevant pour certains, car avec une marque comme Nike, nous avons tendance à nous attendre à une innovation constante. Cependant, il est important de se rappeler que la série Pegasus a longtemps été considérée comme un choix sûr et fiable pour les coureurs de tous niveaux. Ce sont des chaussures qui ont toujours mis l’accent sur la durabilité et la stabilité, plutôt que sur les tendances éphémères.

En regardant en arrière, nous nous souvenons que le 30e anniversaire de la série Pegasus a également été marqué par une simple mise à jour de l’empeigne, ce qui semble être une tendance pour Nike lorsqu’il s’agit de célébrer les anniversaires de la série Pegasus. C’est un peu décevant compte tenu de l’histoire de cette série, qui est la plus ancienne série de chaussures de course encore en production.

Cependant, l’absence de changements radicaux peut également être vue comme un témoignage de la formule éprouvée de la série Pegasus. Malgré l’émergence de nouvelles technologies et de nouvelles marques, comme les mousses super légères et les plaques de carbone, la Pegasus continue de rivaliser avec d’autres modèles plus modernes.

Alors, la Air Zoom Pegasus 40 est-elle à la hauteur de son héritage ? Passons à l’analyse détaillée pour le découvrir.

Premier Contact avec la Nike Air Zoom Pegasus 40 : Solidité, Confort et Quelques Surprises

La première interaction avec une nouvelle paire de chaussures peut souvent en dire long sur ce à quoi on peut s’attendre. Pour la Nike Air Zoom Pegasus 40, ma première expérience n’a pas été particulièrement exaltante. Mon premier essai a été une course facile de 10 kilomètres, et bien que la chaussure ait offert un confort et une stabilité dignes de la série Pegasus, elle n’a pas vraiment apporté le côté ludique et vivant que certains coureurs pourraient rechercher.

La première chose que j’ai remarquée a été le poids de la chaussure. Avec un poids de 266 g, elle est légèrement plus lourde que le modèle précédent, la Pegasus 39. Bien que cette différence de poids soit relativement faible, elle est perceptible lorsqu’on la porte. Quant à la sensation de la chaussure, la semelle s’est révélée assez ferme, ce qui a entraîné une sensation d’atterrissage relativement dure et sonore sur la route. Cela s’ajoute au sentiment que la Pegasus 40 est davantage conçue pour la durabilité que pour la réactivité.

Le principal point positif à noter a été l’amélioration du confort de la tige. La nouvelle version semble plus confortable, avec une sensation de rembourrage plus prononcée, comme si vous enveloppiez votre pied dans une couette douce et épaisse. La chaussure semble avoir une forme légèrement plus ample, ce qui pourrait être une bonne nouvelle pour ceux qui ont les pieds plus larges.

Comparée à d’autres chaussures de course que j’ai récemment essayées, comme la Cumulus 25, la Cloudsurfer et la Propel v4, la sensation de la Pegasus 40 m’a parue un peu démodée. Néanmoins, il est important de rappeler que chaque coureur a ses préférences en matière de chaussures de course. Certains coureurs apprécieront certainement la constance et la durabilité que la Pegasus 40 semble offrir.

La tige : confort supérieur et ajustement personnalisé

Le point saillant de la Nike Air Zoom Pegasus 40 est sans conteste la tige. Il y a deux changements notables par rapport à la Pegasus 39. Tout d’abord, le mesh de la 40 est plus doux et plus extensible. Cela se traduit par une zone avant-pied et une boîte à orteils plus spacieuses et plus accommodantes. L’ajustement est toujours fidèle à la taille, mais il convient désormais mieux aux coureurs ayant des pieds à volume élevé.

Le deuxième changement est le remplacement du système Flywire au milieu du pied par des panneaux pour améliorer le blocage du pied. Je ne peux pas dire que j’ai remarqué une amélioration significative de l’ajustement au milieu du pied, mais ces panneaux contribuent à l’augmentation du poids.

Une autre caractéristique de la Pegasus 40 est l’ajout d’une fine bande réfléchissante à l’arrière du talon, ce qui est toujours une bonne chose pour les coureurs qui aiment courir tôt le matin ou tard le soir.

La semelle entre prévisibilité et performance

Si vous avez déjà couru avec une paire de Pegasus, vous savez qu’elle n’a jamais été conçue pour être particulièrement excitante ou révolutionnaire. Elle a été conçue pour être prévisible et cohérente, une chaussure qui sert de bête de somme fiable pour faire le travail.

La semelle de la Pegasus 40 semble exactement la même que celle de la Pegasus 39, car elles ont la même semelle intermédiaire et la même semelle extérieure. C’est l’une des chaussures de course les plus fermes, donc attendez-vous à une sensation de course plus ferme que celle de la Cumulus 25, de la Ride 16, de la Novablast 3 et de la Clifton 9.

J’ai utilisé la Pegasus 40 uniquement pour des courses faciles, car je trouve difficile d’augmenter le rythme avec cette chaussure. Elle a un avant-pied flexible et la combinaison React/Zoom Air n’est pas très réactive.

Durabilité : Une longévité à toute épreuve avec la Pegasus 40

La durabilité est l’un des points forts de la série Pegasus, et la Pegasus 40 ne fait pas exception. La semelle extérieure est toujours l’atout majeur de la Pegasus. Elle dispose d’une grande quantité de Duralon épais sur l’avant-pied et de BRS 1000 plus dur sur le talon, qui ne s’useront pas prématurément. J’ai déjà emmené des modèles précédents de Pegasus sur plus de 1000 km d’utilisation, et la Pegasus 40 est tout à fait capable de faire de même.

Conclusion : un classique à la fois fiable et résilient

La Nike Air Zoom Pegasus 40 n’est pas la chaussure révolutionnaire que nous espérions, ni celle que la série Pegasus méritait. Si Nike continue de ne pas innover, la Pegasus continuera de perdre en popularité. L’année dernière, la Pegasus 39 était une chaussure intéressante avec une nouvelle semelle intermédiaire, une nouvelle semelle extérieure et une nouvelle empeigne, mais la Pegasus 40 semble désuète. Elle ne peut pas rivaliser avec les autres chaussures de course quotidiennes en termes d’amorti, de retour d’énergie ou de polyvalence.

Cependant, la Pegasus 40 reste une chaussure de course décente à un prix raisonnable. C’est un bon choix si vous êtes habitué à la sensation de la Pegasus ou si vous voulez une chaussure de sport pour tous les jours. Elle n’a tout simplement pas une sensation spéciale ou unique qui vous accroche.

Si j’étais en charge de développer la prochaine version de la Pegasus, j’augmenterais la hauteur de la semelle, je passerais à une mousse de semelle intermédiaire plus douce et j’éliminerais les airbags fermes pour créer une sensation de course plus douce et plus luxueuse.

La version 40 est plus confortable que la version 39 grâce à une empeigne plus douce et plus accommodante, mais elle est légèrement plus lourde. La Pegasus 39 à un prix réduit est une bien meilleure affaire car les deux chaussures sont très similaires.

En conclusion, si vous êtes un fan de la série Pegasus et que vous avez déjà la Pegasus 39, il n’est pas nécessaire de passer à la version 40. En dépit de quelques améliorations, l’expérience globale reste largement la même. Cependant, si vous êtes nouveau dans la course à pied ou si vous cherchez une chaussure confortable pour le gym ou pour la marche, la Pegasus 40 pourrait être un bon choix.

Caractéristiques Technique

TerrainRoute & Chemin
Drop10mm
PoidsHomme 267g / Femme 255g
FouléeNeutre
UtilisationEntraînement quotidien
MarqueNike