Aller au contenu
Sprint Running » Tests Chaussure de Running » Test Hoka Tecton X 2 : la chaussure trail de l’année

Test Hoka Tecton X 2 : la chaussure trail de l’année

Notre avis

La Hoka Tecton X 2 repousse les limites de la performance en trail running. Véritable concentré d’innovations, elle allie confort, protection et dynamisme pour des sensations de course uniques. Sa conception révolutionnaire, avec la tige Matryx, la semelle ProFly+ et les plaques carbone, en fait une chaussure taillée pour la vitesse et les longues distances. Son prix élevé, justifié par sa qualité et ses performances, peut rebuter certains coureurs. Mais pour les trailers en quête du meilleur, elle s’impose comme une référence incontournable.


Les plus

Transfert d’énergie élevé
Tige ultra confortable
Légèreté

Les moins

Cher
Sensation de ressort au début
Souffre légèrement sur les terrains techniques


Hoka repousse les limites de la performance en trail running avec la Tecton X 2, un concentré d’innovations technologiques offrant des sensations de course inédites. Elle est taillée pour la vitesse et les longues distances.

  • Intègre deux plaques en carbone pour une foulée dynamique
  • Tige en matériel Matryx léger et résistant
  • Semelle intermédiaire en mousse ProFly+ pour un amorti optimisé
  • Semelle extérieure Vibram Megagrip pour une accroche efficace

Plongeons ensemble dans les détails de ce modèle prometteur de chez Hoka One One.

Première impression

Lorsqu’on découvre la Hoka Tecton X 2 pour la première fois, il est difficile de ne pas être impressionné. Ce modèle de chaussure trail arbore un design épuré et moderne qui inspire confiance et suscite l’envie de partir à l’aventure.

Dès la prise en main, on est frappé par la légèreté de l’ensemble malgré l’épaisseur généreuse de la semelle. Avec seulement 280 grammes en taille 42, cette Hoka One One se positionne dans la catégorie des chaussures de trail compétition. Ce poids contenu est rendu possible grâce à l’utilisation de matériaux innovants comme la tige Matryx et la mousse ProFly+.

En observant de plus près la Tecton X 2, on remarque plusieurs évolutions notables par rapport à la version précédente. La tige a été retravaillée pour offrir un meilleur maintien, avec notamment une réduction du nombre d’œillets de laçage qui passe de 6 à 5. Ce changement peut questionner sur la précision de l’ajustement à l’avant du pied, mais il apporte une simplicité bienvenue dans le système de laçage.

Hoka One One Tecton X 2 avis

Analyses techniques

La tige

La tige de la Tecton X 2 est l’un des points forts de cette chaussure de trail Hoka. Elle utilise la technologie Matryx, un mesh technique intégrant des fils Kevlar, ce matériau réputé pour son excellent rapport résistance/poids. Cette construction offre une tige à la fois légère, robuste et respirante, des qualités essentielles pour affronter les terrains les plus exigeants.

Le maintien du pied a été particulièrement travaillé sur ce modèle. Par rapport à la version précédente, le nombre d’œillets de laçage a été réduit, passant de 6 à 5. Ce changement apporte une simplification bienvenue du système de laçage, mais peut susciter quelques interrogations concernant la précision de l’ajustement, notamment au niveau des orteils. Cependant, ce choix semble judicieux et ne nuit pas au maintien global du pied dans la chaussure.

En observant de plus près la tige de la Tecton X 2, on remarque plusieurs renforts stratégiquement placés. Le pare-pierres à l’avant a été consolidé pour mieux protéger les orteils des chocs et des obstacles. Des bandes plastifiées ont également été ajoutées sur les côtés pour améliorer la résistance à l’abrasion lors des frottements contre les roches et les végétaux. Ces éléments de protection sont les bienvenus pour préserver la durabilité de la chaussure, soumise à rude épreuve sur les sentiers.

Autre point notable, la languette de la Tecton X 2 adopte une construction dite “burrito”. Elle s’enroule autour du cou-de-pied pour éviter les plis disgracieux et les points de compression. Cette conception, associée à un rembourrage généreux, promet un confort optimal même lors des longues sorties.

Enfin, il convient de souligner le travail d’harmonisation réalisé entre la tige et la semelle. La jonction des deux éléments est particulièrement soignée, avec une intégration fluide qui élimine les coutures et les aspérités. Cette construction d’un seul tenant, appelée “bucket seat”, favorise un fit précis et limite les risques d’irritations.

La semelle intermédiaire

Le matériau star de cette semelle intermédiaire est la mousse ProFly+. Il s’agit d’une évolution de la mousse ProFly que l’on retrouvait déjà sur la première version de la Tecton. Cette mousse à double densité se caractérise par un amorti généreux et progressif, qui apporte un confort inégalé tout en favorisant un excellent dynamisme.

Pour cette nouvelle mouture, Hoka a légèrement étoffé l’épaisseur de la semelle, lui accordant quelques millimètres supplémentaires. Ce changement peut paraître anodin, mais il est en réalité très significatif. En gagnant en volume, la mousse ProFly+ conserve ses qualités d’amorti sur une plus grande distance d’enfoncement. Résultat : la protection et le confort sont optimisés, sans nuire à la réactivité de l’ensemble.

Mais la véritable innovation de cette Tecton X 2 réside dans l’intégration de deux plaques en carbone au sein de la semelle intermédiaire. Positionnées de part et d’autre du pied, ces plaques jouent un rôle déterminant dans le dynamisme et l’efficacité de la foulée. Lors de la phase d’appui, elles emmagasinent l’énergie générée par l’impact au sol. Puis, au moment de la propulsion, elles restituent cette énergie pour dynamiser la foulée et favoriser un déroulé de pied tonique.

Cette association entre la mousse ProFly+ et les plaques carbone est une véritable réussite. Elle confère à la Tecton X 2 un amorti d’une grande douceur, tout en lui insufflant un caractère résolument speed. On obtient ainsi une chaussure de trail à la fois confortable et réactive, capable d’encaisser les chocs des sentiers sans perdre en tonicité.

Autre point fort de cette semelle intermédiaire : sa stabilité. Malgré la hauteur conséquente de la plateforme, la Tecton X 2 offre une assise sûre et équilibrée. La largeur généreuse de la base et la rigidité apportée par les plaques carbone y sont pour beaucoup. Le coureur bénéficie ainsi d’un excellent contrôle, même sur les appuis précaires ou lors des changements d’appuis brusques.

La semelle extérieure

Pour compléter ce tour d’horizon technique, attardons-nous sur la semelle extérieure de la Hoka Tecton X 2. Cet élément crucial est le point de contact direct entre la chaussure et le sol. À ce titre, il se doit d’être irréprochable pour garantir accroche, stabilité et protection.

Sans surprise, Hoka a confié la conception de cette semelle à Vibram, référence incontestée sur le marché des semelles techniques outdoor. C’est le caoutchouc Megagrip, bien connu des trailers, qui a été retenu pour équiper la Tecton X 2. Ce composé haute densité offre un excellent compromis entre adhérence, résistance à l’abrasion et durabilité.

Au-delà du choix du caoutchouc, c’est le dessin des crampons qui fait la spécificité de cette semelle. On découvre une surface intégralement crantée, parsemée de petits crampons trapézoïdaux de 4 mm de profondeur. Cette configuration favorise une accroche multidirectionnelle, indispensable pour s’adapter aux différents types de terrains et aux changements d’appuis.

La répartition des crampons a été particulièrement travaillée pour optimiser la motricité. On retrouve une densité plus importante à l’avant et sur les côtés du pied, zones particulièrement sollicitées lors des phases de propulsion et de freinage. À l’inverse, la partie centrale adopte un cramonnage plus espacé pour privilégier souplesse et dynamisme.

Cette semelle Vibram Megagrip se montre particulièrement à son avantage sur les terrains secs et durs. Que ce soit sur les sentiers caillouteux, les pistes forestières ou même les portions routières, l’accroche est au rendez-vous. La motricité demeure optimale même dans les montées raides et les zones d’appuis précaires.

Cependant, cette semelle peut montrer quelques limites sur les terrains gras et boueux. Les crampons, de par leur taille réduite, peinent à s’ancrer efficacement dans les sols meubles et glissants. Une caractéristique à prendre en compte pour les coureurs évoluant régulièrement dans ces conditions.

Autre point perfectible, la flexibilité générale de la semelle. L’épaisseur importante de la plateforme et la présence des plaques carbone rendent l’ensemble relativement rigide. Si cette rigidité favorise le dynamisme, elle limite en contrepartie la sensibilité au sol et la précision, particulièrement sur les parcours techniques et sinueux.

Hoka One One Tecton X 2 semelle

Performance sur terrain

Aussi sophistiquée soit-elle sur le papier, une chaussure de trail ne révèle sa véritable valeur que sur le terrain. Dès les premiers pas, le confort est au rendez-vous. Le pied s’insère facilement dans le chaussant grâce à une ouverture généreuse et un système de laçage simplifié. Une fois la chaussure fermée, on apprécie l’enveloppement de la tige Matryx qui épouse parfaitement les formes du pied. Le maintien est ajusté et ferme, sans aucun point de compression désagréable.

Ce sentiment de confort perdure tout au long de la sortie, même après plusieurs heures d’effort. La tige respirante et le rembourrage généreux de la languette limitent la sensation d’échauffement et les éventuelles irritations. Un avantage indéniable pour les longues distances et les ultras, où le moindre frottement peut rapidement devenir problématique.

Mais c’est au niveau des sensations de course que la Tecton X 2 se distingue réellement. Le déroulé du pied est d’une fluidité remarquable, porté par l’amorti généreux et progressif de la semelle intermédiaire ProFly+. Les impacts sont parfaitement filtrés, sans jamais donner l’impression de courir sur un matelas. Un équilibre savamment dosé entre protection et dynamisme.

Car dynamique, cette chaussure l’est assurément ! Les deux plaques en carbone positionnées de part et d’autre du pied jouent un rôle déterminant dans la propulsion. Lors de chaque appui, on ressent distinctement leur effet “ressort” qui dynamise la foulée et favorise un déplacement rapide et économique. Une sensation grisante qui donne l’impression de voler au-dessus des sentiers.

Cette réactivité se retrouve également dans les changements d’appuis et les relances. Malgré son épaisseur conséquente, la semelle reste suffisamment rigide pour offrir un excellent retour d’énergie. Les phases d’accélération sont promptes et incisives, sans effet de trainage ou de latence. Un atout majeur pour les coureurs à la recherche de performance et de vitesse.

Côté adhérence, la semelle Vibram Megagrip assure un excellent travail sur la majorité des terrains rencontrés. Les sentiers secs, les pistes forestières et même les portions rocheuses sont avalés sans difficulté. La motricité est optimale, y compris dans les zones d’appuis précaires comme les racines et les pierriers. De quoi aborder les singles techniques en toute confiance.

Seules les sections particulièrement humides et boueuses peuvent mettre en défaut l’adhérence de la Tecton X 2. 

Autre point perfectible, la stabilité générale de la chaussure sur les terrains très accidentés. Si la plateforme large offre une assise sûre et équilibrée sur les sentiers roulants, elle peut se montrer plus délicate à contrôler sur les singles étroits et sinueux. La hauteur de la semelle et sa rigidité limitent la sensibilité au sol et la précision des appuis, un désagrément qui peut s’avérer gênant pour les coureurs appréciant les terrains techniques.

Mais ces quelques réserves ne doivent pas faire oublier les immenses qualités de cette Hoka Tecton X 2. Sur les sentiers secs et roulants, là où elle excelle, cette chaussure offre des sensations de course absolument uniques. La fluidité du déroulé, l’amorti généreux et le dynamisme procuré par les plaques carbone en font une arme redoutable pour avaler les kilomètres à haute vitesse.

Ces qualités en font une partenaire de choix pour les compétitions de type ultratrail, où le confort et l’efficacité de la foulée sont déterminants. Mais elle saura également séduire les coureurs d’entraînement à la recherche de sensations et de performances, désireux de repousser leurs limites sur les sentiers.

Caractéristiques Technique

TerrainSentiers
Drop5 mm
PoidsHomme 250g / Femme 227g
FouléeNeutre
UtilisationRégulière
MarqueHoka

Nos autres tests de chaussures