Aller au contenu
Sprint Running » Tests Chaussure de Running » Test Hoka Cielo Road

Test Hoka Cielo Road

Hoka Cielo Road

Notre avis

La Hoka Cielo Road est une chaussure de running légère et réactive, idéale pour les courses courtes et les entraînements rapides. Dotée d’une semelle intermédiaire en mousse Peba, elle offre un excellent rebond et une transition fluide. Cependant, elle n’est pas adaptée aux longues distances et manque de stabilité dans les virages serrés. Avec un prix de 170 euros, elle offre un bon rapport qualité-prix pour ceux qui cherchent une option sans plaque de carbone. C’est une option solide pour des courses de 5km à 10km.


Les plus

Semelle intermédiaire rebondissante
Légère et rapide
Conduite souple

Les moins

Pas stable
Frottement à l’arrière du talon
Pas pour une distance supérieure à 10 km


Notre test vidéo

La Hoka Cielo Road est la dernière offre de Hoka pour les courses de courte distance comme les 5km et 10km. Mais cette chaussure ne se contente pas de cela, elle peut également servir de chaussure d’entraînement rapide. Pour les vétérans du running, la Cielo Road pourrait évoquer les chaussures de course à faible empilement qui étaient omniprésentes par le passé. Elle nous rappelle notamment l’Adidas Adios 8, une autre chaussure que nous avons eu l’occasion de tester. Cependant, la Cielo Road se distingue par sa semelle intermédiaire en mousse Peba, ce qui lui confère un rebond particulièrement dynamique.

Dans la gamme de chaussures de course Hoka, la Cielo Road se positionne dans la même gamme que la Hoka Rocket X2. Toutes deux partagent un profil bas et une semelle en mousse Peba, mais la Rocket X2 ajoute une plaque de carbone pour une propulsion et un confort supplémentaires sur les longues distances.

Alors, est-ce la chaussure qui va dynamiser vos courses courtes et vos entraînements rapides ? Est-elle à la hauteur des attentes, surtout en comparaison avec d’autres modèles de la marque ? Nous avons chaussé la Cielo Road et l’avons mise à l’épreuve pour répondre à ces questions et bien d’autres.

Premier aperçu de la Hoka Cielo Road

Dès l’ouverture de la boîte, la Hoka Cielo Road fait une impression marquante. Ce qui saute aux yeux en premier lieu, c’est la maille ouverte qui recouvre la tige de la chaussure. Non seulement cela promet une excellente respirabilité, mais cela donne également une indication sur la légèreté de la chaussure. Et en effet, en la prenant en main, on ressent immédiatement cette légèreté, elle ne pèse que 184 grammes pour une taille 42.

Mais ne vous y trompez pas, cette chaussure n’est pas qu’une belle enveloppe. En la chaussant pour la première fois, on remarque que l’ajustement n’est pas aussi facile qu’avec certains autres modèles. La matière fine de la tige ne permet pas à votre pied de glisser facilement à l’intérieur. Cependant, une fois en place, le pied se sent bien maintenu, prêt pour une course rapide.

Si vous avez déjà eu l’occasion de chausser l’Adidas Adios 8, vous remarquerez des similitudes, notamment dans la finesse des matériaux utilisés. Mais la Hoka One One Cielo Road se distingue par son rebond, grâce à sa semelle intermédiaire en mousse Peba. Une caractéristique qui nous a immédiatement mis en haleine pour la suite du test.

Ajustement et confort de cette Hoka One One

Hoka Cielo Road avis

Dès les premiers pas, on ressent une sensation de confort. La chaussure épouse bien la forme du pied, offrant un ajustement fidèle à la taille. Le talon est bien maintenu, et le milieu du pied bénéficie d’un ajustement normal, sans être trop serré ni trop lâche. La boîte à orteils offre également un espace suffisant, permettant une certaine liberté de mouvement.

Cependant, il y a un bémol. Lors des premières utilisations, nous avons remarqué un frottement à l’arrière du talon. Bien que cela n’ait pas entraîné de cloques, une légère irritation était perceptible. Heureusement, ce problème semble s’atténuer avec le temps et après quelques sorties, le frottement a largement diminué.

En ce qui concerne la semelle intermédiaire, la mousse Peba offre un bon équilibre entre réactivité et amorti. Elle est suffisamment souple pour offrir un atterrissage doux, tout en étant assez ferme pour une transition fluide et un bon déroulé du pied.

L’ajustement et le confort de la Hoka Cielo Road sont globalement très bons, avec quelques réserves mineures concernant le frottement au niveau du talon lors des premières utilisations.

Caractéristique technique

La tige

La première chose à noter est la tige en maille ouverte qui offre une excellente respirabilité. Ce choix de matériau contribue également à la légèreté de la chaussure, ce qui est un atout indéniable pour les courses rapides et les entraînements intensifs. La tige est bien construite et la maille est suffisamment transparente pour permettre une bonne circulation de l’air, tout en maintenant le poids de la chaussure aussi bas que possible.

L’ajustement de la tige est assez standard, sans être trop serré ni trop lâche. Cependant, comme mentionné précédemment, il y a eu des problèmes initiaux de frottement à l’arrière du talon. Heureusement, ces problèmes semblent s’atténuer avec le temps, surtout après avoir dépassé les 35 premiers kilomètres.

Les lacets sont d’une longueur adéquate pour la plupart des coureurs, bien que certains puissent les trouver un peu courts. La languette n’est pas dotée d’un soufflet, mais elle reste bien en place pendant la course, ce qui est un bon point.

La semelle intermédiaire

Passons maintenant à la semelle intermédiaire, souvent considérée comme le cœur d’une chaussure de running. C’est là que réside la magie de l’amorti, de la réactivité et du soutien, et la Hoka Cielo Road ne déçoit pas dans ce domaine. La semelle intermédiaire est fabriquée en mousse Peba, un matériau qui se distingue par son excellent rebond.

Dès les premières foulées, on ressent cette caractéristique de rebond qui donne une sensation de dynamisme et de propulsion. Cela se traduit par une course plus efficace, surtout lors des phases de vitesse où chaque once d’énergie compte. La mousse Peba offre également un bon équilibre entre souplesse et fermeté, ce qui permet une transition fluide du talon à la pointe pendant la course.

Un autre point à noter est le profil bas de la semelle intermédiaire. Avec un drop de seulement 3 mm (33 mm au talon et 30 mm à l’avant-pied), cette chaussure favorise une foulée plus naturelle, tout en offrant suffisamment d’amorti pour protéger vos pieds des chocs.

Cependant, si vous êtes un coureur qui recherche une grande stabilité, cette chaussure pourrait ne pas être la meilleure option pour vous. La semelle intermédiaire n’offre pas un niveau de soutien particulièrement élevé, ce qui peut être un inconvénient sur des terrains irréguliers ou lors de virages serrés.

La semelle extérieure

La semelle extérieure est composée d’une bonne quantité de caoutchouc, ce qui est un point positif en termes de durabilité. Après avoir parcouru plus de 50 kilomètres avec ces chaussures, le caoutchouc semble bien résister à l’usure, ce qui est un bon signe pour ceux qui envisagent de les utiliser régulièrement.

En ce qui concerne la traction, la semelle extérieure offre une adhérence satisfaisante sur les surfaces sèches. Cependant, notre expérience a montré que la chaussure n’est pas particulièrement stable sur les surfaces humides. Si vous prévoyez de courir sous la pluie ou sur des terrains glissants, il pourrait être judicieux de considérer d’autres options. Le caoutchouc utilisé ici ne rivalise pas avec le caoutchouc Continental que l’on trouve sur certains modèles concurrents en termes d’adhérence sur sol mouillé.

Un autre point à considérer est la stabilité lors des virages. La semelle extérieure, bien que performante sur les lignes droites ou les courbes légères, ne donne pas un sentiment de confiance lors des virages plus serrés. Cela est probablement dû à la combinaison d’une semelle intermédiaire moins stable et d’une semelle extérieure qui privilégie la légèreté et la réactivité plutôt que le soutien.

Performance en course

D’emblée, il faut dire que cette chaussure brille vraiment sur les distances courtes et les entraînements rapides. La réactivité de la semelle intermédiaire en mousse Peba se fait particulièrement sentir ici, donnant une sensation de propulsion à chaque foulée. Que ce soit pour un 5km ou un 10km, la Hoka Cielo Road vous aidera à maintenir un rythme soutenu sans sacrifier le confort.

Cependant, il y a des limites à ce que cette chaussure peut faire. Bien qu’elle soit commercialisée comme une chaussure pour des distances plus courtes, nous avons tenté de la pousser un peu plus loin lors d’un entraînement de seuil/tempo de 21 km. Les premières parties de l’entraînement se sont bien passées, mais vers la fin, surtout après avoir dépassé les 16 km, le manque de soutien et d’amorti supplémentaire est devenu évident. Les pieds ont commencé à ressentir la fatigue, ce qui confirme que cette chaussure n’est pas idéale pour les longues distances.

En termes de stabilité, nos observations antérieures se sont confirmées. La chaussure est performante sur des routes droites ou légèrement incurvées, mais lorsqu’il s’agit de virages plus serrés ou de terrains irréguliers, la stabilité laisse à désirer.

Conclusion

La Hoka Cielo Road excelle dans ce qu’elle est conçue pour faire : offrir une chaussure légère, réactive et confortable pour les distances courtes. Si vous êtes un coureur axé sur les 5km et 10km, ou si vous cherchez une chaussure d’entraînement rapide, cette chaussure a beaucoup à offrir. La mousse Peba de la semelle intermédiaire offre un excellent rebond, et la conception globale est axée sur la performance.

Cependant, cette chaussure a ses limites. Elle n’est pas idéale pour les longues distances en raison de son manque de soutien et d’amorti supplémentaire. De plus, si la stabilité dans les virages ou sur les terrains irréguliers est une priorité pour vous, il pourrait être judicieux de chercher ailleurs.

En termes de rapport qualité-prix, avec un prix de vente de 170 euros, elle se positionne comme une option moins coûteuse que ses homologues à plaque de carbone, tout en offrant une performance respectable. Cela en fait une option attrayante pour ceux qui cherchent à économiser sans sacrifier trop de fonctionnalités.

La Hoka Cielo Road est une chaussure solide avec des atouts spécifiques qui plairont à un certain type de coureur. Si vous vous reconnaissez dans ce profil, cette chaussure pourrait bien être une excellente addition à votre arsenal de running.

Caractéristiques Technique

TerrainRoute
Drop3 mm
PoidsHomme 184g / Femme 174g
FouléeNeutre
UtilisationOccasionnel
MarqueHoka One One